Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Cadre de concertation à Antananarivo

Cadre de concertation à Antananarivo

Le cadre de concertation pour Antananarivo et ses environs s’est tenu au Centre Social Arrupe Faravohitra ce 10 août. Cet atelier d’échange et de dialogue organisé par KMF/CNOE s’oriente dans l’atteinte des objectifs du projet PEV ou Projet d’appui à la prévention et gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections.
Ces ateliers visent à encourager le dialogue et la collaboration entre les différents acteurs clés du processus électoral et surtout les citoyens. D’autre part, ils permettent de connaitre les défis et contextes locaux et ainsi définir des résolutions à partir des contributions des participants et des panélistes.
A cet effet, quatre panélistes ont été conviés Monsieur Rasolondraibeny Alain Secrétaire permanent au sein du CEP d’Antananarivo, Madame Raharimanganindriana Verohanitra Tianamalalasoa Chef du district de Tana II représentant le préfet de police d’Antananarivo, Monsieur Miadana Fabien Privat de l’ONG Tolotsoa et Monsieur Ramamonjisoa Rivo Alain de la Radio Don Bosco. Ils ont alimenté les réflexions sur le thème : « Quelles sont nos responsabilités pour un processus électoral serein ? »
L’assistance a été très dynamique de par les questions et les remarques qu’ils ont soulevées. Identification des défis, propositions des recommandations qui ont trouvé écho auprès de chacun. La présence du Président National du KMF/CNOE et du Directeur de Cabinet de la CENI a enrichi les échanges par leurs interventions. Tous les acteurs étaient convaincus qu’il est plus qu’important de faire connaître les lois électorales aux citoyens ne serait-ce que les points importants, il a été suggéré, au Chef de district, de les vulgariser de manière simple par le biais d’affiches éparpillées jusque dans les fokontany.
Le message a été clair, prise de responsabilité de chaque partie prenante, confiance réciproque, respect des lois et règlements tels ont été pour l’auditoire et le panel les conditions pour un climat apaisé en vue des élections à venir.