Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Farimbona PEV N°10 - Fanavaozana ny lisi-pifidianana

Farimbona PEV N°10 - Fanavaozana ny lisi-pifidianana

« Les prochaines étapes en matière électorale après la présidentielle : la Révision de la liste électorale comme priorité »

 

Intervenants :

  • Monsieur RAKOTONDRAZAKA Fanomezana Espéré, Rapporteur Général de la CENI
  • Monsieur ANDRIATAHINA Ramanankasina, Président du Fokontany d'Androhibe


 

PARTIE I :

« LES LECONS APPRISES LORS DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE »

 

  1. Mr RAKOTONDRAZAKA, vous qui représentez la CENI, quelles sont les plus grandes difficultés techniques que vous avez constatées et comment vous les avez surmontés ?

Si on fait une rétrospection critique portant sur la dernière élection, les difficultés rencontrées parla CENI peuvent être grouper en trois :

  • Problèmes liés à la loi :

Comme la loi l’indique, la fermeture définitive de la liste électorale se fait tous les 15 mai. Cette fermeture qui est largement loin de la période électorale a créé des tensions. Quand la liste est close, on ne peut ni ajouter ni retirer personne dans la liste.

  • Problèmes liés à la méthode de travail :

Exemples : Les Bureaux de vote sont censés s’ouvrir à 06h00, or à cette heure, nombreux sont ceux qui étaient encore fermés. Il y a eu aussi le cas de l’accumulation des cartes d’électeurs non distribués au niveau du bureau de Fokontany.

La résolution de ces problèmes s’était focalisée sur la sensibilisation des collaborateurs. La méthode de travail a connu une amélioration lors du second tour de l’élection présidentielle.

  • Problèmes liés au manque de conscience des citoyens :

 Les citoyens ne se sentent pas responsable en matière électorale, que ce soit les simples électeurs, les délégués des candidats, ou les partisans des candidats. Il est inculqué que la CENI est le seul responsable des affaires électorales et tout le monde attendait les actions de la CENI. Il est à noter qu’il n’y aura pas d’élection crédible tant que chacun ne se sent pas responsable et prend sa part de responsabilité dans le processus électoral. A part ça, opter pour des actions de sensibilisation et éducations citoyennes pour tous et surtout pour les membres de la société civile.

  1. Sur le terrain, les acteurs de mise en œuvre ont également fait face à certains problèmes. Quels sont ceux qui ont été les plus difficiles que vous avez rencontrés au niveau des fokontany Mr le Président du Fokontany ?

Les problèmes étaient communs : électeurs non-inscrits dans la liste électorale, … Les citoyens ne portaient intérêt que lorsqu’ils avaient vraiment besoins. D’où vraiment la nécessité d’une éducation citoyenne. Les citoyens ne savaient pas vraiment ce que signifie l’ouverture de la liste électorale alors que c’est une action qui se fait chaque année. Les responsables au niveau du Fokontany ont tout fait pour sensibiliser : affiche, mais les gens n’étaient pas intéressés.

Monsieur RAKOTONDRAZAKA (CENI) : L’élaboration de la liste électorale se fait comme suit et c’est à travers les différentes étapes et intervenants suivant qu’on peut rencontrer les erreurs. 




(a)des erreurs sur          (b) des erreurs sur la             (c) erreur sur la

 Les informations                prise de note                          saisie des données

Données

 

Il est recommandé à tout citoyen de vérifier les informations les concernant durant les 20 jours après le retour de la liste auprès des Fokontany suite à la fermeture provisoire de la liste électorale.

  • Il y a également eu des bonnes expériences : pourriez-vous nous donner quelques exemples ?

Monsieur RAKOTONDRAZAKA (CENI) : Après les retours des observateurs nationaux et internationaux, mais aussi d’après les médias internationaux, la CENI a obtenu un bon point dans l’application de la transparence. Cette action s’est faite sous forme d’implication des représentants des candidats dans les différentes branches de la CENI à travers les cadres de concertation et la manipulation des résultats. La loi aussi stipule qu’il est possible de faire une confrontation des procès-verbaux en possession des représentants des candidats et de la CENI. La CENI a fait plus ; même si les représentants des candidats n’ont pas apporté des PV, à la demande de ces représentants, la CENI a autorisé la consultation de tout documents.

Monsieur ANDRIATAHINA Ramanankasina (président Fokontany) : Durant le second tour, pour le Fokontany Androhibe, le dynamisme des électeurs était au rendez-vous et les citoyens se souciaient et surveillent un peu plus des événements qui surviennent. Les membres des bureaux de vote, même s’ils sont en majorités des nouveaux, ils ont fait un minimum d’erreur. Les représentants des candidats aussi étaient au grand complet le jour de l’élection. Lors du second tour, tout le monde se sentait responsable tout en visant une élection sérieuse et transparente.

 

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

 

 

PARTIE II :

« Les informations pratiques sur la RALE et le calendrier électoral à venir »

 

VOX POP :

  • Question 1 : Savez-vous que la révision de la liste électorale a déjà commencé ?

Quatre citoyens sur cinq sont au courant de l’ouverture de la liste.

  • Question 2 : Cette ouverture de la liste est faite pour qui ?

Citoyen 1 : Pour tous les jeunes qui ont eu 18 ans depuis le 15 mai 2018 jusqu’à maintenant. C’est aussi fait pour ceux qui ne sont pas dans la liste mais qui ont 18 ans.

Citoyen 2 : Pour ceux qui ont 18 ans et plus et ont le droit de voter.

  • Question 2 : Quelles sont les choses à faire pour être enregistré dans la liste ?

Citoyen 1 : Pour ceux qui ont déménagé, se munir de la lettre de transfert de domicile auprès du nouveau Fokontany d’accueil pour se faire enregistrer.

Citoyen 2 : Aller voir le président du Fokontany pour la justification car c’est lui qui est le plus proche des citoyens concernant ce domaine.

  • Monsieur RAKOTONDRAZAKA, pourquoi avoir réouvert la liste électorale ?

C’est l’application de la loi n° 2018 – 008 régissant la conduite des élections et référendums. L’article 33 stipule qu’à partir du premier décembre jusqu’au 15 mai de l’année à venir, on fait la révision de la liste électorale. Chaque année, qu’il y ait ou pas d’élection, il faut toujours faire la mise à jour de la liste.

  • Que doivent faire les personnes concernées ?

Aller auprès du bureau de Fokontany, plus précisément, rencontrer le CLRE (qui se charge du recensement). Le CLRE tiens un cahier pour enregistrer les informations sur les personnes ayant le droit de voter.

  • Quelles sont les dates à retenir ?

15 Février : fermeture provisoire de la liste au niveau des Fokontany

28 Février : fermeture provisoire de la liste au niveau des District pour impression et ré-envoi de la liste au niveau des Fokontany

Après le dépôt de la liste et des affichages auprès des Fokontany : les citoyens ont 20 jours pour la vérification.

15 Mai : fermeture définitive du registre électorale

01 décembre 2019 : réouverture de la liste

  • Pour les sensibilisations, quelles sont les actions que vous entamez au niveau des Fokontany ?

Dès l’arrivée des informations venant du CENI et CED, nous avons procédé au collage des affiches. Mais lire les affiches n’intéressent pas trop les gens. Comme autre stratégie, nous avons élaboré des petits papillons en papier qu’on a distribué porte à porte et dont à la réception chaque foyer signe pour confirmation. Les personnes qui passent aussi au bureau du Fokontany sont informées. Les délégués au niveau du Fokontany se chargent de recueillir des photocopies des CIN ajoutées de numéros téléphone afin d’éviter toutes erreur au niveau du Fokontany.

 

Message

Monsieur RAKOTONDRAZAKA : pour tous citoyens pensant prendre part aux élections à venir, l’inscription dans la liste électorale est la base des critères.

Il est à rappeler que selon la loi 2018-008 à l’article 14, les Partis politiques et la société civile (deux représentants par institutions) peuvent travailler et surveiller les actions des CLRE dans l’élaboration de la liste.

La CENI est ouverte à toutes suggestions.

Monsieur ANDRIATAHINA :

  • Pour vous qui venez de déménager, enregistrez-vous auprès du Fokontany.
  • Les jeunes qui viennent d’obtenir leur CIN, apportez la photocopie de vos CIN au niveau de votre Fokontany respectif.
  • Venez au niveau du bureau Fokontany pour vérifier les informations vous concernant.