Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Méthodologie Globale

La méthodologie choisie pour ce programme aux multiples facettes comporte de nombreux composants interconnectés et exigeant une communication constante entre les différentes activités afin d'assurer l'optimisation des résultats. Il s’agit en particulier d’une approche compréhensive basée sur les éléments suivants :

  • Une approche et des outils de formation et de sensibilisation innovants
  • Des méthodologies de renforcements de capacités à long terme et l’appropriation
  • La méthodologie d’analyse d’économie politique
  • L’approche du cycle électoral et la réponse européenne à l’appui au cycle électoral
  • La flexibilité
  • Une approche de la base vers le haut (« bottom-up ») et de proximité

 De façon transversale, il est question de mener une étude selon la méthodologie de l’analyse d’économie politique. Une telle analyse a le potentiel d'améliorer la prise de conscience et la compréhension de la dynamique sous-jacente du pouvoir politique et économique d’un contexte donné et comment cette dernière définit le comportement et les politiques des parties prenantes. Par extension, elle aborde les liens et les implications que les relations entre les citoyens et les institutions élues peuvent avoir dans l'introduction du changement, de la réforme, de l'efficacité et de l'impact du développement, notamment les programmes qui promeuvent la consolidation de la démocratie et la sécurité. La méthodologie d’analyse politique et économique d’ECES a intégré un focus électoral qui aide à prédire les tendances à la racine, y compris les susceptibilités de radicalisation des sociétés, les causes de l'apathie des électeurs etc. A travers les projets antérieur, PACTE, INCIPALS et PEV SADC, des études couvrant certains aspects de cette analyse ont déjà été produit.

 Tout en mettant en œuvre les activités, le projet adopte l’approche du cycle électorale et la réponse européenne à l’appui au cycle électoral qui permettent de couvrir toutes les phases du processus mais également au-delà et de prendre en compte la multiplicité des acteurs et facteurs qui interagissent dans le processus politique et électoral dans un contexte global et inclusif. Cette approche aidera à identifier dans quelles phases des situations de conflits pourraient surgir et qui constituent donc les phases fragiles du processus en se basant sur des données des cycles électoraux précédents et des prévisions/indicateurs pour le cycle en cours. Pour ce qui est de la "Réponse Européenne à l’Appui au Cycle Electoral - EURECS", développée par ECES et le réseau « European Partnership for Development » (EPD), son objectif principal est d'offrir à l’UE, à ses États membres, aux autres bailleurs de fonds européens et aux pays bénéficiaires un mécanisme novateur de l’appui électoral et démocratique pour mettre en œuvre des projets et programmes en ligne avec les valeurs européennes et les politiques de l'UE. Deuxièmement, ce mécanisme est conçu pour aider à prévenir, atténuer et gérer les conflits liés aux élections, conformément aux obligations et standards internationaux et aux engagements politiques. Dernièrement, sur la base de l'idée que les élections sont des processus à long terme, EURECS est conçue pour inclure un large éventail d'acteurs, notamment les organes de gestion des élections, la société civile, les partis politiques, les autorités locales, le parlement, les forces de sécurité et les médias. L’inclusivité d’EURECS permet d’assurer une véritable approche globale et durable.

 Il est à noter que la conception du programme, tout comme les activités proposées s’inspirent des principes de la « Déclaration de Paris de 2005 » et de « l’Agenda d’Action d'Accra de 2008 » sur l'Efficacité de l'aide, l'Harmonisation, l’Alignement et l’Appropriation[1]. Dès lors, la notion d’appropriation des acquis et autonomisation progressive des cibles et bénéficiaires sont à la base de l’action proposée, car nécessaire pour que les activités soient menées de manière pérenne. Cette appropriation est assurée par l’approche inclusive et ls consultations continues avec les cibles et bénéficiaires du projet et à travers les actions de renforcement de capacité et de transfert de compétences.

 

[1]http://www.oecd.org/fr/developpement/efficacitedelaide/34579826.pdf