Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Farimbona N°9 « Une jeunesse engagée, respectueuse de la paix et de la diversité idéologique »

« Une jeunesse engagée, respectueuse de la paix et de la diversité idéologique »

Date : 18/12/18

Intervenants :

- ANDRIAMANOHISOA Sebastien : Rapporteur de Isika Fikambanana Miaraka amin’ny président Andry Rajoelina ( IFI)

- Niaina Fetra Nomenjanahary : partisan de KMMR

 

PARTIE I :

« ETAT DES LIEUX DE L’ENGAGEMENT DES JEUNES DANS LA VIE POLITIQUE DE LA NATION »

  1. Pourquoi les jeunes ne s’intéressent-ils pas à la vie politique ?

Le désintéressement des jeunes à la vie politique du pays vient premièrement du fait qu’on n’a pas développé la culture de prise de responsabilité dans la vie politique et de la nation en générale. Même participer à des débats portant sur le développement de Madagascar ne les intéressent pas. Ensuite, cet état de désintéressement est le fruit d’une manque d’écoute et de consultation des jeunes (les jeunes ne sont mobilisés que lors de la période électorale). L’histoire de Madagascar montre que depuis, les jeunes ont toujours été instrumentalisé pour assurer une prise de pouvoir puis à la fin ces jeunes sont délaissés. Les dinosaures politiques ne donnent pas la possibilité aux jeunes d’intervenir et ne les forment pas pour être des acteurs de la politique. Enfin, Il y a aussi cette pratique de la politique à Madagascar qui ne reflète pas bonne image. La politique à Madagascar ne vise pas la politique de développement mais plutôt sur l’accumulation des richesses, la politique portant sur l’égoïsme, le copinage et le népotisme.

  1. Comment faire pour y remédier à cela ?

En tant que jeune, majoritaire, participer à la vie politique du pays est nécessaire pour envisager un développement. Il est maintenant temps que les jeunes agissent (changement de moralité, de méthode de travail, et de comportement) pour mettre en place une politique de développement. Il est nécessaire d’améliorer l’environnement politique à Madagascar afin d’attirer les jeunes. Cela requiert la bonne gouvernance (transparence et se porter comme modèle). Il faut aussi donner la possibilité aux jeunes d’intervenir dans la vie politique.

  • En tant que jeune, pourquoi vous avez choisi le candidat Andry RAJOELINA ?

 

  • ANDRIAMANOHISOA Sebastien: Le candidat Andry Rajoelina a des visions qu’il a élaborées pour assurer le développement du pays. Offrir des emplois aux jeunes et aux femmes figurent parmi ses priorités. C’est dans ce domaine qu’on peut juger si un candidat souhaite vraiment faire développer le pays (considération des jeunes qui sont en majorité à Madagascar). Le président Andry Rajoelina est proche et prête attention aux jeunes ; de plus il est jeune. Dans sa vision, il favorise l’inclusion de tous pour arriver à « un pays développé » pour les cinq ans à venir. Le candidat Andry Rajoelina est un homme jeune et prêt : il s’est préparé, c’est un patriote, il respecte les valeurs et éthiques.

 

  1. Pourquoi le programme du candidat Marc RAVALOMANANA vous a convaincu ?

 

  • Niaina Fetra Nomenjanahary: Il y a des côtés techniques évoqués dans le MANIFESTO qui vont conduire au développement du pays (technique d’attraction des bailleurs). Il y a des normes auxquels le pays doit revoir en matière de gestion et gouvernance. La remise en place de ces normes vont favoriser les différentes collaborations, le développement économique et social du pays. Dans le programme du candidat Marc RAVALOMANANA, il met en avant la décentralisation : même les Fokontany sont valorisés et responsabilisés, d’où l’impact direct des actions auprès de la population. Le président Marc RAVALOMANANA a le charisme pour faire avancer et faire agir les acteurs du gouvernement.

 

VOX POP :

  • Question 1 : En tant que jeune, qu’attendez-vous de notre futur président ?

Citoyen 1 : Il faut un président capable de mener un réel changement dans le quotidien de chaque citoyen.

Citoyen 2 : Peut donner du travail aux jeunes.

Citoyen 3 : Donner les bases pour garantir la prise de responsabilité des jeunes. Exemple : travail, sport, éducation, santé ; surtout la mise en place de différentes infrastructures et divers appuis venant de l’Etat… Les jeunes seront des acteurs de développement.

  • Question2 : Quel est votre message pour préserver la paix ?

Citoyen 1 : Restez calme. Qui que ce soit le président élu, il sera le père de tous les malgaches. Il faut que la CENI et la HCC assurent la véracité des résultats.

Citoyen 2 : Que les citoyens acceptent et apprécient le président qui sera élu.

Citoyen 3 : C’est le résultat du choix de la majorité alors respectons-le et allons l’aider.

 

PARTIE II :

« LANCER UN APPEL A LA PAIX PAR LES JEUNES »

 

  1. Pourquoi une crise post-électorale peut être néfaste pour la jeunesse malgache et nos générations futures ?

Une crise post-électorale peut être néfaste parce qu’il sera de plus en plus difficile de reconstruire. Y remédier à cela prendra beaucoup de temps. Cela va encore favoriser le désintéressement des jeunes par apport à la vie politique. Le nombre de chômeur va encore rehausser.

 

  1. Comment pourrait-on préserver la paix ?

 

  • ANDRIAMANOHISOA Sebastien:

 

  • Que les organismes internationaux ne s’immiscent pas dans le traitement des résultats de l’élection.
  • Que les FDS gardent leur neutralité
  • Que la CENI traite et enregistre les résultats tels qu’ils l’ont reçu des bureaux de vote.
  • Que la HCC proclame les résultats dans le respect des lois.

Si ces quatre points sont suivis alors la paix est garantie car le choix des citoyens sera respecté.

  • Niaina Fetra Nomenjanahary:

 

  • Attendre le résultat calmement
  • Pour nous, partisan du candidat Marc RAVALOMANANA, témoignons de la sagesse, soyons des citoyens modèles car c’est à travers notre attitude que les autres vont juger notre candidat.

Message

  • Niaina Fetra Nomenjanahary:

Le président qui sera élu sera le président de tous les malgaches. Pour le candidat qui ne sera pas élu, le programme est complémentaire pour mener au développement du pays. Pour celui qui sera élu, il n’est plus temps de l’exclusion. Il faut appeler tous les acteurs à collaborer.

  • ANDRIAMANOHISOA Sebastien:

J’appelle tous les jeunes à être solidaire pour soutenir les autres jeunes qui veulent réaliser de bonnes choses. Osons agir, soyons responsables, et réalisons des choses de haut niveau pour qu’on ne nous voit pas de mauvais œil et ne nous rejette pas.

Pour nous, partisans du candidat Andry RAJOELINA, nous attendons la proclamation des résultats : restons informés sur ce qui est (quel est le contexte) et visons toujours l’intérêt de la Nation.