Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Revue de presse du 9 septembre 2019

Revue de presse du 9 septembre 2019

 

La visite du souverain pontife a fait la Une de l’actualité. Arrivé sur le sol malgache le 6 septembre dernier, le Pape François a dès lors rencontré le couple présidentiel, les autorités politiques ainsi que la société civile. De son côté, Andry Rajoelina a réitéré son engagement à réaliser son « Velirano ».

Dynamique politique

LE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE PRONE LA TOLERANCE ZERO

Le ministère de la Fonction publique et des Lois sociales a signifié son engagement dans la lutte contre la corruption. Rappelons que cette action s’inscrit dans le cadre de la réalisation de la promesse numéro 3 formulée par le Président Andry Rajoelina dans son « Velirano » ainsi que dans la réalisation de la politique générale de l’Etat. Pour rappel, cette promesse prône l’assise d’une Administration exempte de corruption avec des résultats touchant directement le peuple malgache. A cet effet, le ministre Gisèle Ranampy a rappelé que tout service fourni par son département demeure gratuit jusqu’à nouvel ordre. Pour cela, le ministre a choisi comme mot d’ordre « Zéro Tolérance pour la corruption », en mettant en avant l’application de sanctions sévères contre tous ceux qui enfreignent ces règles. (Midi Madagasikara p3)

Processus électoral

COMMUNALES : LA PERIODE DE DEPOT DE CANDIDATURE BIENTOT CLOSE

Les personnes souhaitant se présenter aux prochaines élections communales et municipales disposent de 4 jours pour déposer leur dossier de candidature auprès des Organes de Vérification et d’enregistrement des candidatures. Bien que les candidats ne se soient pas bousculés pour se présenter auprès de ces organes avec leur dossier, cela risque de prendre une autre tournure durant cette semaine, soutient le journal Les Nouvelles. En effet, un bon nombre de partis comptent dévoiler les identités de leurs poulains cette semaine. C’est le cas du camp pro-pouvoir, l’IRD qui compte boucler la liste de ses candidats maires et conseillers au plus tard mercredi. De son côté, le parti Tiako I Madagasikara ou TIM devrait également lever le voile sur le nom de son futur candidat à la Mairie. Sur ce point, le journal lance la théorie selon laquelle il pourrait s’agir de Marc Ravalomanana, bien que l’apparition de l’actuelle mairesse lors d’une conférence de presse laisse planer le doute. La Commission électorale nationale indépendante quant à elle, ne prévoit pas de reporter la date limite de dépôt de dossiers. (Les Nouvelles p.2)

Communauté internationale

VISITE DU PAPE : LE NUMERO UN MALGACHE REAFFIRME SON ENGAGEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT DE MADAGASCAR

Une messe de rencontre avec le souverain pontife et le couple présidentiel, avec d’autres autorités politiques, la société civile ainsi que les membres du corps diplomatique a eu lieu au palais d’Etat d’Iavoloha le samedi 7 septembre dernier. Ce fut l’occasion pour le leader catholique de mettre l’accent sur l’importance de la solidarité, du « fihavanana » et de la préservation des populations les moins aisées. Pour sa part, le Président Andry Rajoelina, qui a ouvert la série de discours a fait la promesse au Pape et au peuple malgache de redresser et de reconstruire Madagascar tout en redonnant aux Malgaches leur dignité perdue. Il a également assuré qu’il œuvrerait pour une réconciliation nationale effective. Midi Madagasikara soutient que ces promesses se réaliseront par la réalisation de nombreux projets d’envergure et par une meilleure condition de vie de la population. Selon toujours ce quotidien, cette visite du Pape marque, pour Andry Rajoelina une nouvelle page de l’histoire. Le Président a aussi signifié que son élection à la tête du pays avait reçu préalablement la bénédiction du leader catholique. A noter qu’une rencontre à huis-clos entre le souverain pontife et le couple présidentiel a eu lieu, rencontre au cours de laquelle le Pape a signé le Livre d’Or dans lequel il a inscrit des mots de bénédiction et de souhait pour que le peuple malgache et ses terres connaissent prospérité et abondance. (Midi Madagasikara p.3 ; L’Express de Madagascar p.5 ; Les Nouvelles p.3 ;  La Gazette de la Grande Ile p.3 ; Free News p.2 ; Inona No Vaovao p.2)  Le Pape a pour sa part, soutenu qu’un développement réel et complet ne doit pas seulement porter sur les aspects économiques, mais doit tenir compte de toute la dimension qui fait l’homme et avoir pour but son bien-être. Aussi, tous les acteurs doivent être impliqués dans le processus. (L’Express de Madagascar p.3 ; La Vérité p.3) Les Nouvelles met l’accent sur le chemin que Madagascar doit encore faire en termes de lutte contre la corruption. Selon les données de Transparency International, la Grande Ile se trouve au 152ème rang sur 180 pays. Toutefois, le régime ambitionne de renverser cette tendance d’ici 2024. Mais concrètement, selon le quotidien, le pouvoir actuel doit y mettre tous les efforts possibles pour y parvenir. (p.3) Le discours papal a aussi suscité la réaction de la communauté politique malgache. Hajo Andrianainarivelo a ainsi souligné que les propos tenus par le souverain pontife devraient renforcer la motivation des dirigeants malgaches à lutter contre la corruption et à agir efficacement pour le développement.  Brunelle Razafitsiandraofa a pour sa part, mis l’accent sur les actions à entreprendre afin de rendre réelle et effective, la souveraineté de Madagascar. Selon ce politicien, la Grande Ile ne jouit actuellement pas encore d’une souveraineté complète. Le Vatican, étant un Etat très influent, devrait pouvoir exercer une pression sur le reste du monde afin de permettre à l’île de jouir pleinement de son indépendance, selon lui. Pour le sénateur Lylison René de Rolland, la bénédiction divine assortie à la visite papale était indispensable à Madagascar et ouvrir un chapitre pour le développement du pays. Cette visite papale a marqué une trêve politique, fait remarquer Madagascar-Laza en commentant la présence du couple Ravalomanana à la messe célébrée à Soamandrakizay. (p.2) Marc Ravalomanana et son épouse ont d’ailleurs rencontré le souverain pontife à Andohalo afin de lui offrir les clés de la ville d’Antananarivo. Ils ont en outre, remercié le Pape pour le souffle d’allégresse qu’il a apporté par sa présence, avant de lui demander de l’aide pour la tenue d’un dialogue avec les tenants du pouvoir actuel. Le but étant d’échanger les points de vue afin de pouvoir travailler ensemble pour un réel développement et pour la réconciliation nationale. (Tia Tanindrazana p.2) L’expert en relations internationales, Julien Radanoara a expliqué que cette visite ne pourrait qu’améliorer l’image de Madagascar aux yeux du reste du monde. En effet, vu l’envergure du Vatican sur le plan international, la venue du Pape revêt, d’après lui, des enjeux multisectoriels à la fois diplomatique, politique, économique et commercial. La plateforme de la société civile dénommée la PFNOSCM/VOIFIRAISANA, a quant à elle adressé une lettre au pape relatant ses espoirs suite au message qu’il a lancé au peuple malgache. (Madagascar-Laza p.3)

Style et déontologie

HAJA RATSIMBAZAFY SAUVE LA FACE DE LA CHAINE NATIONALE

La Télévision Nationale Malgache a su sauver les apparences grâce à la prestation très appréciée du journaliste Haja Ratsimbazafy à l’occasion de la venue du souverain pontife, selon La Gazette de la Grande Ile. Le journaliste a été acclamé sur les réseaux sociaux pour son professionnalisme et son savoir-faire, redorant ainsi l’image de la chaîne publique. Le quotidien a spécialement salué qu’il ait invité un prêtre de l’église catholique sur son plateau pour l’aider à commenter les événements. « Il a ainsi démontré la vraie valeur de l’information pour éviter la désinformation », soutient le journal. (p.4)

Un peu d’humour

Les Nouvelles p.2