Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Revue de presse du 4 octobre 2019  

Revue de presse du 4 octobre 2019   

 

Les candidats aux élections communales, surtout dans la capitale, continuent leurs visites des quartiers. Par ailleurs, l’avant-projet de loi de la Communication médiatisée est adopté en conseil des ministres, ainsi transféré au Parlement. 

 

Processus électoral

RENFORCEMENT DE CAPACITE DES JURIDICTIONS ELECTORALES

Du 7 au 10 octobre, un atelier de formation des magistrats portant sur le thème « Renforcement de capacité du Conseil d’Etat et des Tribunaux administratifs, en tant que juridictions électorales en charge des contentieux et de la proclamation des résultats », se tiendra à l’Ecole nationale de la magistrature et des greffes. L’atelier est organisé par l’Ecole nationale de la magistrature sous l’égide du ministère de la Justice en partenariat avec la Haute Cour Constitutionnelle, la Commission Electorale Nationale Indépendante, le Programme des Nations Unies pour le Développement et le projet de Soutien Au Cycle électoral à Madagascar. (Midi Madagasikara, p.3)

 

Dynamique politique

 

NOMINATION DES GOUVERNEURS : LES PRESIDENTS DES INSTITUTIONS SOLLICITES A SAISIR LA HCC

La plateforme de l’opposition « Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny demokrasia eto Madagascar » estime que la nomination des gouverneurs a violé la Constitution. A cet effet, la plateforme RMDM a sollicité le président du Sénat, Rivo Rakotovao et la présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa à saisir la Haute Cour Constitutionnelle, en vertu de l’article de 119 de la Constitution. L’analyse de la plateforme se base sur l’article 143 de la Constitution stipulant que, les collectivités territoriales de la République sont les communes, les régions et les provinces. Et en son article 3, la Constitution prévoit que la république de Madagascar est un Etat reposant sur un système des collectivités territoriales. Mais encore, l’article 154 de la Constitution indique que la fonction exécutive au niveau des régions est exercée par un organe dirigé par un chef de région élu au suffrage universel. Une délégation de la plateforme de l’opposition dirigée par Arlette Ramaroson et Pasteur Tsarahame Edouard s’est donc rendue au palais de Tsimbazaza pour remettre une lettre à la présidente de l’Assemblée nationale. (Madagascar-Laza, p.3). Par ailleurs, le conseil des ministres continue la mise en application du décret portant nomination des 11 gouverneurs. Les décrets de nomination des secrétaires généraux, des directeurs de l’administration générale du territoire, des directeurs du développement régional et de tous les autres directeurs régionaux au niveau des 11 régions qui ont déjà leurs nouveaux gouverneurs à savoir Menabe, Sava, Itasy, Analamanga, Anosy, Atsimo-Andrefana, Alaotra-Mangoro, Haute-Matsiatra, Atsimo-Atsinanana, Androy et Sofia sont abrogés. Reste cependant à savoir si l’organigramme des régions sera modifié. (Midi Madagasikara, p.2)

 

LES CANDIDATS DE L’IRD ET DU TIM DANS LA CAPITALE SILLONNENT LES QUARTIERS 

Le candidat sous la bannière de la plateforme IRD, Naina Andriantsitohaina est descendu dans les fokontany du 4e arrondissement avec le député Paul Bert Rahasimanana dit Rossy. (Madagascar-Laza, p.2). Quant au candidat du TIM Ny Rina Randriamasinoro, il a rencontré les habitants du 3e arrondissement et du 5e arrondissement. Il a été accompagné par les députés élus sous l’égide du TIM, Hanitra Razafimanantsoa et Fetra Ralambozafimbololona (Midi Madagasikara, p.2).

 

AVANT-PROJET DE LOI SUR LA COMMUNICATION MEDIATISEE ADOPTE EN CONSEIL DES MINISTRES

Lors du conseil des ministres de mercredi dernier, l’avant-projet de loi sur la communication médiatisée a été adopté sans amendement. A cet effet, l’avant-projet de loi devrait figurer à l’ordre du jour des députés et des sénateurs lors de la prochaine session ordinaire du Parlement, le 15 octobre prochain. La Vérité souligne que « l’Exécutif respecte les aspirations des journalistes et des professionnels de la communication médiatisée ». (p.2)

 

Communauté internationale

 

L’AMBASSADEUR D’ALLEMAGNE A MADAGASCAR PRONE UN STATUT DE L’OPPOSITION ACCEPTE PAR TOUS

Lors de la Journée de l’unité allemande, hier à la Villa Berlin d’Ambatoroka, le nouvel Ambassadeur d’Allemagne à Madagascar a mis en exergue, dans son discours, l’importance de la démocratie, et de la bonne gouvernance. A cet effet, il souhaite que toutes les parties prenantes aboutissent à un accord sur la loi sur le statut de l’opposition. (L’Express de Madagascar, p.3)  

 

Un peu d’humour

L’Express de Madagascar, p.6