Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Méthodologie LEAD

La méthodologie LEAD sera au cœur du renforcement des capacités des parties prenantes et a pour objectif le développement des capacités à l’intersection entre le leadership et la gestion de conflit tout en leur donnant les ressources et compétences nécessaires pour répliquer cette formation et ainsi garantir la durabilité du programme. La formation LEAD aborde la façon dont les acteurs impliqués dans le cycle électoral peuvent accroître leurs compétences en leadership et maîtriser les outils permettant d’empêcher l'escalade de conflit y lié. La méthodologie utilisée met en avant l'apprentissage par les pairs et interactif à travers l’échange d’expériences entre les différents groupes représentés. Cette démarche permet une meilleure compréhension des rôles de chacun et met en avant l’interaction entre tous les acteurs clé d’un processus électoral. Ce module est un outil d’apprentissage souple qui est adapté en fonction du contexte spécifique et du groupe-cible des participants.

La formation utilisera également des documentaires développés dans les projets antérieurs afin de susciter les débats à travers des exemples du contexte du pays. Il s’agit du documentaire : « Madagascar 2013, Une élection de sortie de crise ». Une équipe de réalisateurs malgaches, en collaboration avec Jarreth Merz, le producteur du film An African Election et l’équipe du PACTE ont réalisé ce documentaire. Ce documentaire se veut un document historique qui relate les différentes étapes du processus électoral de 2013 à Madagascar afin de servir aux générations actuelles et futures comme outil pédagogique, de mémoire et de partage d’expérience. Dans le cadre du projet INCIPALS, un film de 26 min (format TV) intitulé « Zana-bahoaka, le néo rebelle malagasy », a été produit. Ce film est une compilation de réponses sur la perception et attentes citoyennes de l’exercice du pouvoir à Madagascar. Ce film sera également utilisé comme support dans les formations pour susciter le débat autour de la responsabilité de différents acteurs pour arriver à une société au les valeurs et principes démocratiques sont respectés.

 

L’action vise également à incorporer la promotion du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans les activités proposées avec une attention particulière pour la promotion de l’égalité des sexes et la participation des femmes.

La flexibilité est un autre fil conducteur de la méthodologie proposée, qui vise à s’adapter aux besoins spécifiques qui seront exprimés par les bénéficiaires du programme et au contexte politique et électoral potentiellement volatile. L’action se veut également innovatrice tant par son approche qu’à travers les outils de formation et de sensibilisation. Ainsi, les organisations de mise en œuvre proposent des actions complémentaires, cohérentes et originales se basant sur les contextes locaux pour atteindre les différentes cibles et encourager la collaboration entre elles dans la promotion d’une culture de paix et de tolérance. L’approche « bottom-up », de la base vers le haut et de proximité, se manifeste en travaillant directement avec les communautés de bases non seulement pour les sensibiliser quant à la prévention de conflit et consolidation de la paix mais également pour créer les espaces de dialogues pour trouver les solutions quant à la création d’un climat apaisé localement.