Chargement...
Chargement...
Désactiver le préchargement

Atelier d’échange sur la collaboration entre les FDS et les autres acteurs dans la consolidation d’un climat électoral apaisé les 24 et 25 juillet

Atelier d’échange sur la collaboration entre les FDS et les autres acteurs dans la consolidation d’un climat électoral apaisé les 24 et 25 juillet

Dans le cadre du projet PEV Madagascar, « un atelier d’échange sur la collaboration entre les FDS et les autres acteurs dans la consolidation d’un climat électoral apaisé » est organisé à l’IKM, à la Tour Sahavola. Cette activité part du principe que le rôle des forces de sécurité dans le paysage politique en général et dans le processus électoral spécifiquement est clé, non seulement pour assurer un climat sécuritaire qui donne la confiance aux différents acteurs de s’impliquer dans la vie publique et politique, en particulier les citoyens, mais également pour gérer les éventuelles tensions liées au processus politique et électoral en général et spécifiquement pour sécuriser le vote. Il est donc important de créer des échanges et collaboration entre les différents acteurs afin de mieux comprendre le rôle de chacun mais également d’encourager un climat de confiance vis-à-vis des forces de sécurité et surtout de la part de la population en général. L’objectif de l’atelier est donc d’encourager la collaboration entre les FDS et les autres acteurs dans la consolidation d’un climat électoral apaisé. Cet atelier rentre également dans le processus d’élaboration participatif et inclusif d’un guide sur l’engagement constructif et collaboratif entre les Forces de défense et de sécurité et les citoyens dans la consolidation d’un climat électoral apaisé. Il s’agit d’un guide de sensibilisation pour tous les acteurs, y compris la population en générale, sur le rôle et responsabilité des FDS et des autres acteurs dans le processus électoral et dans les actions de prévention de conflit et de consolidation de la paix.
L’atelier réunit des représentants des forces de l’ordre et de sécurité, des différentes institutions jouant un rôle dans la sécurisation et la consolidation de la paix, de la CENI, de la société civile et des médias et se base sur une méthodologie participative. La matinée a été marquée par la présence des représentants de l’Union européenne, l’institution qui finance le projet et qui marque son appui au processus électoral.