Objectifs

L’objectif global est de contribuer à la prévention de conflits et violences potentiels liés aux élections en appuyant et accompagnant la société civile et autres acteurs clé dans la création d’un processus électoral apaisé.

L’action propose trois volets d’activités complémentaires et cohérentes pour réaliser les trois extrants. Le premier volet propose une série d’activités visant à opérationnaliser le mécanisme de prévention de conflit par la mise en place d’un outil d’alerte précoce et de réponse rapide en s’appuyant sur un programme de renforcement de capacités pour les acteurs impliqués dans la collecte et la réponse aux foyers de tensions, et l’accompagnement d’initiatives de dialogue, de sensibilisation et de collaboration entre acteurs clé du paysage politique et social tels que les acteurs politiques, les forces de sécurité vu leur lien étroite avec le monde politique, les institutions impliquées dans l’organisation et supervision du processus électoral mais également les autorités religieuses, traditionnelles et locales qui jouent un rôle d’influence tant au niveau politique qu’au niveau des populations et comme acteurs pouvant créer le lien entre le monde politique et ls populations, la société civile et les médias. Le deuxième volet propose des actions spécifiques pour encourager la confiance entre société civile forces de sécurité à travers un programme de sensibilisation et des initiatives de concertation et de collaboration entre les forces de l’ordre et les autres acteurs clé du processus électoral. Le troisième volet se concentre sur le renforcement des capacités des médias dans leur rôle dans la construction d’un climat apaisé et ceci à travers des formations en journalisme sensible aux conflits et l’opérationnalisation du monitoring des médias comme outil d’alerte précoce et de réponse rapide permettant l’identification des potentiels foyers de tensions, et à travers la production des émissions de sensibilisation quant à la culture de la paix et de la tolérance.

 

Renforcer les capacités de la société civile, les médias et autres parties prenantes, y compris les forces de sécurité, à travers le dialogue, la mise en place d'une confiance mutuelle et la collaboration dans la prévention de conflits et violences liés aux élections.

  • Un mécanisme de prévention de conflit est opérationnel à travers la mise en place d’un outil d’alerte précoce et de réponse rapide.
  • Des initiatives de dialogue et de concertation sont réalisées entre les OSC, médias et l’administration électorale et les forces de sécurité pour encourager la confiance et ces dernières sont sensibilisées quant à leurs rôles et responsabilités.
  • Le journalisme sensible aux conflits est appliqué et le monitoring des médias est opérationnel en tant qu’outils d’alerte précoce et de réponse rapide et un public plus large pour la paix et la tolérance est sensibilisée