Rapports du Monitoring des Médias

Cliquez ici pour le télécharger: Rapport de monitoring sur la communication politique sur Facebook - 22 octobre au 14 novembre 2018

Le projet PEV Madagascar présente son « Deuxième Rapport de monitoring sur la communication politique sur Facebook durant la campagne électorale de 2018 », préparé par son Unité de Monitoring des Médias.

Le projet PEV Madagascar s’intéresse ici à la communication politique sur Facebook des candidats, de leurs partisans et des groupes influents de débat malgaches, à travers l’analyse de leur publication du 22 octobre au 14 novembre 2018. L’analyse est orientée du point de vue de la contribution de ces acteurs du processus électoral, à promouvoir le débat démocratique ou à l’inverse, à alimenter la tension à mesure que s’approche le jour du scrutin.

Rappelons que le Projet PEV ou « Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar » est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES) – en partenariat avec le Comité national d’observation des élections (KMF-CNOE), Liberty 32, la Coalition des radios pour la consolidation de la paix, et l’Association des universitaires pour la promotion du genre (AUPROG).

Le projet PEV Madagascar présente son « Rapport de monitoring sur la visibilité des candidats dans les medias publics malgaches durant le premier tour de la présidentielle de 2018 », préparé par son Unité de Monitoring des Médias. Le document analyse le contenu des émissions de débats diffusés dans les espaces gratuits procurés par les médias publics ; et analyse les discours des candidats au cours de ces émissions. Cette étude comporte également une analyse des spots de propagande qui ont été diffusés sur les chaînes de station et de radio publiques de Madagascar.

Les résultats issus de cette analyse devraient permettre, entre autres, d’évaluer dans quelle mesure les candidats à la présidentielle ont contribué à l’apaisement à travers leur participation aux débats et à travers leurs discours politiques ; et si les médias publics ont respecté le principe du caractère pluraliste de l’expression des courants de pensées et d’opinions politiques, durant la campagne électorale du premier tour de la présidentielle de 2018.

Rappelons que le Projet PEV ou « Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar » est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES) – en partenariat avec le Comité national d’observation des élections (KMF-CNOE), Liberty 32, la Coalition des radios pour la consolidation de la paix, et l’Association des universitaires pour la promotion du genre (AUPROG).

Cliquer ici pour télécharger le rapport: RAPPORT DE MONITORING SUR LA VISIBILITE DES CANDIDATS A LA PRESIDENTIELLE DANS LES MEDIAS PUBLICS MALGACHES

Cliquez ici pour le télécharger Rapport de monitoring sur la communication politique sur Facebook - campagne electorale 2018

Le Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar ou PEV Madagascar (www.pevmadagascar.eu) vient de publier son Rapport de monitoring sur « La communication politique sur Facebook durant la campagne électorale de 2018 ». Ce document tend à apprécier la communication politique des candidats à la présidentielle, de leurs partisans et des groupes influents de débat malgache, du point de leur capacité à contribuer à un climat apaisé ou à alimenter la tension. L’analyse couvre la période du début de la campagne électorale jusqu’au 18 octobre 2018. Les résultats de cette analyse devraient permettre aux différents acteurs du processus électoral, d’optimiser leurs actions visant à prévenir les éventuels conflits électoraux.

Rappelons que le projet PEV Madagascar est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES) – en partenariat avec le Comité national d’observation des élections (KMF-CNOE), Liberty 32, la Coalition des radios pour la consolidation de la paix, et l’Association des universitaires pour la promotion du genre (AUPROG).

L’Unité de Monitoring des Médias ou UMM– composée des membres de l’ONG Communication Idea Development – effectue une analyse de la couverture médiatique dans le cadre du « Projet d’appui à la prévention et la gestion de conflits et violences potentiels liés aux élections à Madagascar ». Ce projet financé par l’Union européenne, est mis en oeuvre par le Centre Européen d’Appui Electoral (ECES), en partenariat avec les organisations de la société civile malgache, en l’occurrence le Comité national d’observation des élections (KMF-CNOE), Liberty 32, la Coalition des radios pour la consolidation de la paix, et l’Association des universitaires pour la promotion du genre (AUPROG).